08_1001675255_1TV071716_40729417
(Youhou, les chroniques de prof sont de retour !)

Comme aujourd'hui, je me fais inspecter pour la 4ème fois (en 15 ans, ça va ; on ne peut pas dire qu'on nous mette une pression colossale sur ce point-là), je me disais que je pourrais marquer le coup en évoquant mes dernières aventures-lectures scolaires en date (et les premières pour cette année 2019-2020 assez rock 'n roll).

Cancer
("C'est juste un cours normal ; c'est juste un cours normal ; c'est juste...")

En 6ème, pour commencer, on a lu cette semaine une histoire que j'aime beaucoup, découverte l'an passé dans Sept contes de trolls de Jacques Cassabois : "Le berger de Silfrunarstadir". Les enfants l'ont désormais tous dans leur classeur (elle tient en 2 pages A3 pour chacun ; j'avais fait tout le montage l'hiver dernier, ouf du temps de gagné).

IMG_20191127_125042648

Ils ont bien aimé ce récit islandais, surtout avec les mystérieuses disparitions des bergers au début (toujours le soir du 24 décembre, dans la montagne) et la relation très particulière, à la fois effrayante et fascinante, entre le jeune héros appartenant au monde chrétien et la géante troll, rescapée des croyances anciennes.

08fe47076468ded23c5a41ee6d37c5d8--ingalls-family-prairie
("Personne n'a perdu la ligne ?")

L'occasion d'une séance de lecture à haute voix pour tout le monde (c'est si - trop - rare, malheureusement) puis d'une activité de découpage-collage afin de reconstituer le résumé de l'histoire et retrouver son schéma narratif, ainsi que les opposants et les adjuvants. Deux belles heures, je me suis régalée.

Sans titre 1
("La prof de français est une dealeuse de livres..." Yep, et fière de l'être !)

Avec les 5èmes, j'ai récemment remis en place mon système de prêt d'ouvrages perso de l'an passé (déjà testé avec les 6èmes, l'année dernière). C'est venu tout naturellement lorsque j'ai réalisé début novembre qu'il y avait beaucoup de grands lecteurs dans cette classe : ô joie, ô bonheur, ô lumière à entretenir ! Il y a même un garçon qui bouquine dès qu'il a fini ses exercices ou son contrôle, bref dès que j'ai le dos tourné, c'est dire... Il fallait donc à cette armée de gloutons livresques des ouvrages à se mettre sous la dent, en plus des lectures cursives liées au programme officiel.

Sans titre 1

Première vague de romans en circulation : des récits d'aventures enneigés (Tant que nous sommes vivants, L'Impératrice des Ethérés, Horizon blancLe chagrin du roi mort, Le combat d'hiverConstruire un feu, Un hiver aux Arpents, Les Royaumes du Nord). C'est de saison, hein, et comme on étudiera Jules Verne (Un hivernage dans les glaces) après les vacances... Les fiches-bristol dans la pochette ont commencé à se remplir de prénoms. ^_^

IMG_0916

En 3ème, on termine actuellement l'étude du récit autobiographique de Philippe Grimbert, Un secret, lié à la Shoah et à tous les non-dits qui peuvent peser sur une famille. Le texte a été apprécié dans cette classe à effectif réduit (mais pas facile du tout à manier, vu les libertés qu'on leur a toujours laissées), toutefois ce n'était pas la folie (et puis la narration, la chronologie ne sont pas des plus simples). En revanche, les ados ont vraiment aimé et été sensibles à l'adaptation en film de Claude Miller (avec le charismatique Patrick Bruel, la magnifique Cécile de France, la diaphane Ludivine Sagnier et l'éblouissante Julie Depardieu - César de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle en 2008). Même mon très immature M., qui d'ordinaire ne sait que s'amuser en cours, a levé la main pour dire qu'il aimait beaucoup, youpi ! ;-) (bon je vous rassure, depuis, il a repris ses petites habitudes fort agaçantes ; la magie n'opère qu'un temps, dommage...)

lhotp7
("Les enfants, regardez bien : voici un vidéo-projecteur !")

On a d'abord travaillé sur l'affiche du film puis établi les différences entre les 2 versions, une fois la diffusion achevée ; à présent, on va se servir du long-métrage pour préparer le sujet de réflexion du brevet à partir de la question suivante : Est-il plus enrichissant, selon vous, de lire un ouvrage original ou de visionner son adaptation à l'écran ? A vos marques, prêts, argumentez ! :-)

b238038d58f13544dc976be6fc6d0445
("Allez zou, vous prenez ma place maintenant !")

Et hier matin, on a consacré 1h15 de cours à des présentations de livres. Avant les dernières vacances, j'avais apporté de nombreux ouvrages de la maison, autobiographies authentiques ou fictives, d'origines et de difficultés diverses (il y avait même l'autobiographie de Kayane et celle de Didier Drogba !) : chacun avait alors choisi le récit de son choix pour le lire et préparer un petit oral devant les camarades. Il n'y avait aucun absent hier (et c'est tellement rare que c'était déjà en soi une belle victoire) et toutes les prestations tenaient la route (oui, oui, même celle de M. !). En complément, les élèves devaient aussi me rendre un travail écrit sur leur lecture (entre autres, une lettre adressée à l'un des personnages) : la plupart des devoirs se sont révélés très classiques...

IMG_20191127_125342496

mais une réalisation est sortie du lot car elle était bien plus originale que les autres :

IMG_20191127_125348885

Voilà, c'est à peu près tout pour mes récents beaux instants-littérature en classe (ça aide à estomper les tracas qui ponctuent par ailleurs des semaines bien remplies ~ mais bon, faire de la route me permet de recommencer à écouter du métal symphonique à fond dans la voiture, alors... ^_^).
A suivre...