Couple_600_338_s
(Meryl Streep et Clint Eastwood "Sur la route de Madison")

En ce 15 septembre, le thème suggéré par Titine est diablement intéressant : LE DESIR ! :-)
Un sujet qui s'accorde divinement bien avec livres et films feel good, non ?
Si vous aimez les romances et les comédies, vous allez être servis !
C'est partiiii, mon... (hum... je vous laisse finir la phrase, hein ;-p)

💖 Le film "Book Club" (2018)
(bande-annonce)

Sanpos titre 1

Tout commence il y a plus de 40 ans quand 4 amies se mettent à se réunir une fois par mois pour partager leurs avis concernant une lecture commune : au gré des mariages, des naissances, des séparations, des projets professionnels, les rencontres de leur club de lecture se font en alternance chez les unes ou chez les autres, toujours avec quelques bonnes bouteilles à déguster (les montages du début sont très sympas).

Sans titre 60

Nous voici donc en 2018. Les copines ont entre 65 et 80 ans et le premier titre cité au début du film est la "walking-autobiographie" de Cheryl Strayed, Wild. La doyenne du groupe, Vivian (Jane Fonda), success-woman Ã©ternellement célibataire et propriétaire d'un grand hôtel de Los Angeles, n'ayant pas été convaincue par cet ouvrage, apporte à ses copines un nouveau volume à lire pour le mois d'après : Cinquante nuances de Grey !

Sans titre 58

Sheryl (Candice Bergen, que j'adorais dans la série "Murphy Brown"), juge californienne très honorable, divorcée amère et casanière, y met peu de bonne volonté ; Diane (Keaton, déjà irrésistible dans "Le club des ex") l'emporte dans l'avion (et à côté d'Andy Garcia) pour l'Arizona, où ses filles veulent qu'elle s'installe suite à la mort de leur père et depuis qu'elles pensent leur mère bonne pour la maison de retraite... ;

Sans titre 57

... Carol (Mary Steenburgen de "Retour vers le futur 3", "Elfe", "Last Vegas"), qui possède son propre restaurant, prend son pied temps et aimerait en profiter pour pimenter sa vie de couple (avec Craig T. Nelson). Sans qu'elles s'en doutent, la trilogie d'E.L. James (elles liront les 3 tomes) va changer leurs vies !

Sans titre 61

Qu'est-ce que j'ai ri !!!! Casting impayable, blagues efficaces, thèmes de fond intéressants : bingo ! En plus, comme souvent dans ce genre de comédies américaines, les décors sont tout simplement parfaits. Seul petit "hic" : un peu trop de verres de vin à mon goût (allez, disons 3 scènes sur 5) mais ça passe... A voir pour se remonter le moral (ou tout simplement pour profiter d'un bon moment).

Le téléfilm "Coup de foudre glacé" (2017)
(disponible ici en anglais)

Sans titre 5

A Denver (Colorado), Mary tient avec son frère la librairie familiale "On the Same Page". Leur commerce se trouvant malheureusement en grande difficulté, ils ont besoin de sang neuf, d'idées fraîches, bref de se renouveler. Dans le même temps, Adam Clayborn, la star de l'équipe de hockey de la ville, vient de se faire une nouvelle fois suspendre pour plusieurs matches en raison de son tempérament sanguin !

Sans titre 37

Leur chargée de relations publiques, une ancienne amie de classe de Mary, leur demande de s'associer pour relancer leur carrière à tous deux : ils vont sponsoriser et entraîner l'équipe hockey junior et prendre part à quelques événements ensemble. De clubs de lecture en séances photo à la bibliothèque, de dîners en concours de luge, de prises de bec en réelles discussions à coeur ouvert, Mary et Adam vont bien sûr finir par s'entendre... (comment ça, vous ne l'aviez pas vu venir ?!? ;-p)

Sans titre 36

J'ai passé un bon moment, comme toujours avec les productions Hallmark. Les décors, à la fois sompteux et crédibles, soutiennent une intrigue romantico-littéraire plutôt bien interprétée. Il n'y a donc absolument aucune raison de bouder votre plaisir ! ;-)

Sans titre 1

Anna Premoli, Voisins, amis et rien de plus (2017)

Sans titre 1

A New York, la romancière Julie Morgan, 36 ans, anti-Trump, spécialiste des romances historiques ancrées en Angleterre, vit seule dans un bel appart de l'Upper West Side. Depuis qu'elle s'est séparée de son ex infidèle, elle peut traîner en chaussons licornes et en pull extra-large Bob l'Eponge, et écouter ABBA ou Europe comme elle l'entend. Sa tranquillité vole en éclats le jour où Terrence Graham, star du rock anglaise, achète le loft juste au-dessus de chez elle : pour qui se prend-il, avec ses t-shirts déchirés, ses guitares, ses cheveux bicolores, sa petite amie mannequin-brindille et ses 25 ans à peine sonnés ? Il chante, elle écrit : mais comment tout cela va-t-il se terminer... ? Nan, je blague : ça, on le sait déjà, pardi ! :-)

IMG_2737
(Lardon du matin dans son pyjama américain ;-p)

L'écriture est pleine de peps, les personnages secondaires très sympas (les copines de Julie, sa famille, la vieille voisine finalement pas si acariâtre que ça, le chat Attila, le bonsaï Jimmy) et si certaines questions auraient, à mon avis, pu être réglées plus rapidement, j'ai quand même bien aimé ce roman. Un divertissement réussi, avec une bonne dose de passages gourmands car l'héroïne a un bon coup de fourchette : poulet frit, pizza généreuse, frites fondantes, cheesecake aux myrtilles, tarte aux pommes, moelleux au chocolat... Miam ! Merci, Bladelor.
316 pages

Sans titre 1

Katherine Center, La Vie à portée de Main (2019)

Au Texas, voilà maintenant 3 ans que Libby a perdu son mari adoré dans l'accident qui a aussi failli coûter la vie de leur fille aînée. Désormais, elle vit chez sa mère avec ses deux enfants de 8 et 5 ans mais la cohabitation est difficile avec cette femme qui ne pense qu'à elle, ne cesse de critiquer sa fille et n'aide en rien avec les petits. Par chance, Jean, la tante farfelue de Libby, l'invite à venir s'installer dans sa ferme avec Abby et Theodore, alias "Tank" : elle a besoin d'aide pour s'occuper des animaux, traire les vaches et fabriquer les fromages, et veut enfin saisir l'occasion de révéler un secret qu'elle porte en elle depuis trop longtemps... Sur place, l'héroïne est accueillie à bras ouverts par sa tante Jean mais aussi par toute la petite communauté d'Atwater (dont certains membres ne sont pas forcément ce que l'on croit, tan tan tan). Jean est à la fois bienveillante et clairvoyante, sa maison est incroyablement douillette, on y est bien, on y mange d'excellents produits et les enfants disposent d'un formidable terrain de jeu : l'endroit idéal pour démarrer une nouvelle existence et trouver enfin la vie à laquelle tous les trois aspirent ! 

Jean ne tarda guère à trouver un moyen d'amener les enfants à manger sa nourriture. Elle commença à la mettre en brochettes. Tout devint kebab. Kebabs de fruits, kebabs de viande, kebabs de cornichons. Il y a aussi des chamallows grillés dans la cheminée et du poisson frais pêché dans la rivière...

D'autant plus que Libby est formée par O'Connor, le gérant de la ferme, barbu, chevelu, velu, poilu et écorché vif juste ce qu'il faut...

fdd379b470df2983390ddc47f84fa009

J'ai bien aimé le récit d'une vie simple à la campagne ainsi que les instants-douceurs qui émaillent l'histoire et parlent directement au coeur. L'humour est également assez présent, notamment avec les aventures des chèvres de tante Jean, dont les noms sont absolument tordants :

Harriet Tubman, Pocahontas, Jane Austen et Lois Lane étaient mes préférées jusque-là. [...] Laura Ingalls Wilder avait mangé le rosier préféré de Jean, et Mère Teresa était encore enceinte. Helen Keller s'était retrouvée coincée dans la boue à l'étang et avait dû être secourue, ce qui prit une heure. Et Ella Fitzgerald, Ethel Merman et Oprah Winfrey avaient formé une petite clique dernièrement, et snobaient les autres chèvres. [...] Je conduisis Jane Goodall sur la plate-forme de traite et me mis au travail.

Un roman très agréable, certes prévisible mais vraiment plaisant, repéré chez Clarabel.
380 pages

Logo2020b
(billet 2020 n°38)

LogoChallengeAmericain
(billet 2020 n°7)